Qu’est-ce que le point de congélation

Le point de congélation dépend uniquement de la concentration des substances dissoutes. Plus cette concentration est élevée, plus le point de congélation est bas. L’eau pure a un point de congélation de 0°C. Le lait contient du lactose et des minéraux sous forme dissoute. Le point de congélation du lait se situe normalement entre -0.540°C et -0.520°C. La race, le stade de lactation et les teneurs en matière grasse et en protéine n’ont pas d’influence essentielle sur le point de congélation. En additionnant de l’eau, on réduit la concentration des substances dissoutes. Par conséquent, le point de congélation du lait augmente.

Ecarts

Le point de congélation peut être trop élevé. Cela signifie qu’il est supérieur à -0.520°C.

Il s’avère que le point de congélation varie suivant les saisons. En été, il est plus élevé et en hiver, il est plus bas. Cela s’explique notamment par le changement au niveau de l’affourage­ment.

Valeurs limites et conséquences en cas d’écarts

Le point de congélation n’est pas de mesure du contrôle du lait de droit public. La plupart des transformateurs de lait envisagent toutefois un point de congélation d’au moins -0.520°C.

Causes possibles d’écarts

Des écarts du point de congélation peuvent se produire pour les raisons suivantes :

Affouragement

L’affouragement est le facteur le plus important. En font partie :

  • Manque de sel
  • L’herbe rapidement croissante et l’herbe qui pousse à l’ombre et au bord de la forêt contiennent moins de sucre, moins de teneurs.
  • Si les vaches souffrent de diarrhée, les nutriments parcourent l’appareil digestif de la vache trop rapidement, l’absorption des nutriments pour la production laitière est moins bonne.
  • Changements brusques de fourrage. La digestion n’est pas encore adaptée au fourrage.
  • La digestion est meilleure si l’on administre d’abord le fourrage structuré et ensuite les concentrés en plusieurs étapes en quantités pas trop grandes.
  • La vache doit recevoir tous les nutriments en quantité suffisante.
  • Le respect d’intervalles suffisamment longs pour manger améliore l’ingestion du fourrage.

D’une manière générale, on peut dire que mieux une vache est gardée et mieux elle est alimentée en nutriments, plus l’écart du point de congélation par rapport à la norme est petit.

Stade de lactation

Pendant le premier mois de la lactation, le point de congélation augmente un peu ; ensuite, il baisse à nouveau. Cette influence n’est toutefois pas très grande.

Eau étrangère

Après les rinçages, de l’eau peut rester dans l’installation de traite et diluer ainsi le lait. Il faut donc veiller à ce que les conduites, les récipients et les pompes soient toujours entièrement vidés d’eau.

 

vers la version PDF imprimable